Beija Jeanzac est un artiste pluriel et sensible, Chanteur, Harmoniciste, Auteur, Compositeur, Professeur, Interprète des plus grands classiques blues, rock, il est ouvert à de larges univers musicaux : mambo, jazz ou tzigane...

Compositeur à la singularité affirmée, il étonne par sa personnalité.

 

Autodidacte, son environnement est une source d’inspiration pour l'observateur aiguisé qu'il est.

Il tire ses influences d’artistes comme Louis Armstrong, Jeff Beck, Santana, Django Reinhardt, Stevie Wonder, etc...

Son enfance est bercée par le folklore de ses nounous africaines. Le blues s'insuffle alors dans les veines et l’inconscient de celui qui deviendra:

le "Mannequin prodige" (le Dauphiné Libéré, 2005).

Lorsque Beija joue, il n'est plus que le prolongement de son instrument et c'est animé par son souffle qu’ils s'envolent vers les chemins de l'émotion pure.

Fermez les yeux et laissez-vous transporter par les voix de son Harmonica aux sonorités d'une flûte traversière, d'une trompette, d'une nostalgie.

 

En 2000, l’aventure commence lorsque, sortant de l'université, diplômé d'un DEA et Magistère de mathématiques pures, il reçoit en cadeau de sa Grand-ma : Un harmonica ! Son "little friend" comme il a coutume de l'appeler. Autodidacte, il acquiert ses lettres de noblesse aux Jam Sessions de l'Utopia, le Temple Parisien du Blues.

 

En 2002, il intègre les Men in Blues et donne ses premiers concerts sur le devant des scènes parisiennes où il croisera, entre autres, Jean-Jacques Milteau, Beverly Jo Scott, Jean-Louis Majhun, Basile Leroux…

 

En 2003, à l’occasion de la Fête de la Musique, il obtient un Master Chorus au Cabaret Sauvage et

à partir de 2005, il se produit seul et en quintette à travers toute la France, dans les Kiwani’s, Lyon’s et Rotary’s. Il ouvre notamment le 4ème Concours International de la Chanson Francophone au théâtre de Douai.

 

En 2007, il crée sa propre formation en trio : "Beija's Project" et ajoute la corde vocale à son arc.

 

En 2008, il propose à Marc Loy, guitariste à la voix légendaire sur la planète blues, de former un duo. Ils mettent leurs boots, prennent la route et créent : 2Blues.Le succès du duo est fulgurant.

 

C’est l’occasion en juin 2010, d’un premier CD de 13 titres (2 compositions et 11 reprises) et de plus de 200 concerts. Parallèlement Beija Jeanzac poursuit sa carrière solo. Son "little friend" dans la poche, il parcourt le globe : Australie, Brésil, Tunisie...

 

L'année 2010 consacre son parcours.- Il entre dans la grande famille des auteurs compositeurs interprètes.- Le Petit Journal Montparnasse, lieu mythique où tous les plus grands noms de la scène internationale se produisent, accueille la première de son spectacle "In beija's Harm".- A l'occasion du Festival Mode et Design de Carthage, il clôture, dans la fabuleuse cathédrale de Saint-Jean le défilé du créateur Ahmed Bel Hassani.

 

En 2012, il est présent à Marrakech durant le festival du film pour une prestation exceptionnelle...

 

En 2013, Il monte un projet de trio aux sonorités Musique du monde (Percussion, Piano, Harmonica ,Voix, projet sur lequel il travaille encore actuellement...)

 

En 2015, Il est sponsorisé par la marque Yonberg, (facteur d'harmonica haut de gamme), Il tourne ses deux premiers Clips vidéo à Dakar, réalisé par Stéphane Tourné.

 

En  2016, Beija revient aux sources du Blues, en montant un Band très Blues-Rock. En parallèle il travaille sur son projet majeur destiné aux grandes salles de spectacle.De Milteau à Hendrix, il y a finalement moins d'un pas...Un Harmonica!